23
Mai

PROJET EN COURS : Bouxwiller

Entamé en 2015, le projet de déconstruction-reconstruction d’une maison à colombage et transformation en trois appartements reflète la complexité d’une opération immobilière dans un centre ancien. Le projet se situe en zone ABF (Architecte des Bâtiments de France) dans le chœur historique de Bouxwiller.

Deux corps de bâtiment : une maison étriquée tout en hauteur et une partie plus basse faisant office de porche/et de passage public. Trois façades sont mitoyennes ou en héberge. Le site est difficilement accessible aux engins. Les bâtiments menacent de s’effondrer. Une « rénovation » traditionnelle était inenvisageable, la dégradation de la structure étant trop avancée.
Cette maison est l’archétype de la maison urbaine des 17ème et 18ème siècles de la petite ville de Bouxwiller.

Enjeux du projet : La volonté de conservation était clairement affichée dès le départ par le propriétaire. Les bâtiments seront totalement déconstruits et reconstruits presque à l’identique. Tous les pans en colombage en bon état seront adaptés et réemployés dans la reconstruction, les autres remplacés par de nouvelles pièces en bois de chêne. Outre les enjeux historiques et patrimoniaux, toute la difficulté du projet a été de répondre aux exigences de la RT 2012 (réglementation thermique) et d’intégrer les nouvelles normes d’habitabilité.

Structure mixte béton-brique-colombage et ossature bois / Couverture en tuiles plates « bieberschwantz » / menuiseries en bois / enduit traditionnel à la chaux / Chauffage individuel gaz / utilisation d’isolant biosourcés type fibre de bois / membrane d’étanchéité à l’air.

Déconstruction : Septembre 2016 / Reconstruction : Mars-septembre 2017

reconstruction-maison-bouxwiller-ambiance reconstruction-maison-bouxwiller-apräs reconstruction-maison-bouxwiller-avant